Un bien commun d’intérêt général coconstruit

Voila, c'était probablement inévitable, mais je suis sur le point de partager une information en provenance de L'Humanité.
Si.

Et en plus je participe à la dissémination de l'information traitée par Adelphe 
de Taxis 
du Poët, par ce que je suis à 100% derrière l'article et la cause abordée.

Ceux qui me connaissent savent que je travaille sur un projet de création d'un espace de coworking sur Orléans, s'inscrivant dans une démarche participant à l'ESS.
Et non seulement ce projet sera Social, mais il le sera d'autant plus qu'il s'articulera autour d'une SCOP/SCIC.

Le statut coopératif des SCIC (propriété collective, lucrativité encadrée, gestion démocratique) permet le dépassement de la logique du profit de court terme.
Sa création de valeur s’inscrit dans une tension créative entre enjeux de société, réponse à des besoins sociaux, démocratie et démarche économique.

Maintenant que le site Internet des Glaneurs est en ligne, il me sera plus facile d'expliquer comment un projet de redynamisation des territoires peut aussi s'inscrire dans un lien social fort.
Tellement fort que j'en viens à faire la promotion de cette économie de la frugalité, via un article de L'Humanité.
L'année 2016 promet d'être intéressante en tout cas.

Leave a Comment